NOS ATELIERS POUR ENFANTS

Un lieu d’écoute et d’échange pour les 7-12 ans

LES ATELIERS VIA (7-12 ans)

La prochaine session d’ateliers commence le 4 septembre mai 2024. Les dates des ateliers sont les mercredis de 15h00 à 17h30, le 4, 11, 18 et 25 septembre ainsi que le 2 et 9 octobre. 

VIA propose des ateliers aux enfants et adolescents touchés par la violence, le harcèlement ou l’isolement scolaire. 

Un espace “bullying-free” (“sans harcèlement”):

C’est un espace dans lequel l’intégrité physique et morale de chacun.e est respectée. Dans cet environnement, les discriminations ne sont pas tolérées et chacun.e trouve sa place. Ce cadre est assuré par une psychologue clinicienne FSP.

Comment cela se déroule-t-il ?

  • Nous accueillons les jeunes par groupes sur 6 rencontres, le mercredi après-midi, à Lausanne.
  • Cet espace “bullying-free”, nous le construisons avec les enfants en travaillant ensemble sur des valeurs humaines essentielles.
  • Chaque après-midi est donc dédiée à une valeur clé. Par exemple: la tolérance ou l’empathie. Nous discutons de leur définition, de leur importance et surtout nous faisons des activités en lien avec ces valeurs.

⇒ Cela permet de créer un cadre bienveillant dans lequel tout le monde est réellement respecté et où chacun.e se sent bien.

⇒ Cela permet également d’avoir de vrais liens de solidarité et d’amitié. Ceux-ci sont très ressourçants pour chacun.e. 

Les photos sont displonibles depuis un ordinateur portable ou une tablette.

Pourquoi avoir un espace “bullying-free” ?

  • Offrir un lieu de ressource: il est dans le droit de chaque enfant d’avoir des activités enrichissantes avec d’autres pairs. Grâce aux Ateliers VIA, nous offrons un espace dans lequel chaque jeune se sent bien. Chacun.e peut échanger avec d’autres enfants qui les comprennent et avec qui ils peuvent tisser des liens d’amitié forts.
  • Renforcer l’estime de soi:  Nous accompagnons ces enfants qui vivent ou ont vécu des moments extrêmement difficiles et qui ont été très atteints en leur permettant de s’exprimer sur ce qu’ils ressentent. Nos activités permettent également à chacun.e de mieux comprendre sa valeur et d’avoir une meilleure estime de soi.
  • Donner des outils pour réagir au harcèlement scolaire: nous discutons de ce qu’est le harcèlement et de l’importance pour chacun.e d’en parler aux adultes, notamment aux parents et au personnel enseignant. Différentes activités et jeux de rôle permettent d’acquérir des outils pour se défendre, de répondre tactiquement aux attaques et de recevoir des conseils sur les façons de réagir.

Informations pratiques

 

Coût: 250 CHF pour les 6 après-midis. Contactez-nous en cas de difficultés financières.

Public cible: jeunes de l’école primaire (7-12 ans).

Où? A la Maison de quartier Pôle Sud, à Lausanne. (A côté de la station de métro du Flon).

Prochaines dates:Les dates des ateliers sont les mercredis de 15h00 à 17h30, le 4, 11, 18 et 25 septembre ainsi que le 2 et 9 octobre. 

  Durée: une session correspond à 6 mercredis après-midis (15h-17h30).

Quels animateurs? Anne Jeger (psychologue clinicienne FSP) et Loïc Jaquier (Master de psychologie orientation enfants et adolescents).

Il est très important que votre enfant vienne à chaque atelier, soit les 6 mercredis de 15h00 à 17h30. Il faut du courage à un enfant ou un adolescent victime de harcèlement pour rejoindre un groupe, car souvent le groupe est perçu comme une menace. Ce pourquoi nous privilégions les petits groupes.

La première rencontre est essentielle car les enfants font connaissance.

Pour eux, nous vous serions reconnaissants d’être à l’heure et de faire en sorte qu’ils puissent aller jusqu’au bout du parcours VIA.

Merci et à très bientôt,

Anne et Loïc

Contact et inscriptions:  

N’hésitez pas à nous contacter à ateliers@association-via.ch  ou par téléphone au 076/373.98.26 afin d’avoir plus d’informations.

La parole aux enfants :

« A l’école, je ne peux jamais être moi. Je porte un masque. Ici je peux être moi. Je peux dire que j’aime le rose sans être jugé ».

La parole aux enfants :

« Je suis bien, j’éprouve de la joie ».

La parole aux enfants :

« J’arrive à dire NON maintenant ».

La parole aux enfants :

« Je sais que je ne suis pas tout seul ».

Et à leurs parents :

« Ma fille est contente d’avoir connu d’autres enfants dans la même situation. Un grand merci car chaque atelier l’a fait grandir pour faire face au harcèlement ».

Et à leurs parents :

« Ma fille est retournée à l’école ».

Et à leurs parents :

« Maintenant il sait qu’il a son espace à lui et que personne n’a le droit d’y entrer ».

Anne Jeger, psychologue clinicienne, responsable, animatrice et superviseuse des ateliers VIA

 

“Les ateliers VIA accueillent des enfants âgés entre 6 et 12 ans et entre 13 et 16 ans impactés par le harcèlement scolaire et qui en souffrent de près ou de loin comme victime ou témoin.

Bon nombre de parents et d’enseignants se préoccupent de la santé de leurs enfants / élèves harcelés à l’école et ne savent pas toujours vers qui se tourner.

Partager son histoire, ses émotions, ses questions et faire des activités ciblées avec d’autres enfants qui vivent la même chose que soi est une grande ressource pour chacun car «je me reconnais en l’autre, je ne suis plus tout seul ».

La solitude et le secret que portent les victimes les enferment dans une prison psychologique et émotionnelle. Le groupe va favoriser l’intégration de chaque enfant, lui donner une place, l’aider à s’exprimer par la parole ou par d’autres supports d’expression, et ainsi il se sentira respecté, reconnu et accepté – ce dont ont fondamentalement besoin les enfants qui ont vécu l’humiliation, le rejet et l’isolement. Les jeux proposés y participeront aussi beaucoup.

Aujourd’hui, nous connaissons les conséquences graves du harcèlement scolaire sur les enfants et les adolescents. Il est urgent de se mobiliser davantage en vue de prévenir, d’accompagner, et d’aider ces jeunes afin d’éviter toute forme de violence, de les dénoncer si elles ont lieu et de panser ensemble leurs blessures profondes. Notre équipe d’animateurs aide les participant.e.s à regagner confiance en eux et à consolider leur estime d’eux-mêmes.

Nous serons heureux de les accueillir 😊”

Anne Jeger

Les ateliers VIA :

Pourquoi réunir en groupe des enfants et des adolescents qui vivent des violences scolaires similaires ?

 

Pour parler des bénéfices indiscutables des groupes de parole, je dois vous parler de mon expérience de suivis d’enfants et d’adolescents en groupe.

Durant plusieurs années, j’ai collaboré activement avec la fondation As’trame en élaborant tous les protocoles, supports créatifs et médias thérapeutiques, destinés aux enfants et adolescents touchés par le deuil et la séparation de leurs parents. J’ai suivi plus de 200 enfants et adolescents qui ont pleinement profité de ces espaces de parole avec des pairs en recevant du soutien, de l’empathie, de la compréhension, et des encouragements pour faire face à leur quotidien.

J’ai souvenir de retours toujours très positifs, autant de la part des enfants/jeunes que des parents.

Les enfants et adolescents victimes de violences scolaires sont souvent pris à partie par des groupes. Le groupe peut être vécu comme une menace. Ce pourquoi nous privilégions les petits groupes dans l’intention que ces enfants fassent une expérience positive d’être ensemble et d’être bien, en sécurité.

Il faut du courage pour s’inscrire. 

J’assure le suivi individuel d’enfants et d’adolescents victimes de harcèlement-intimidation à ma consultation à Lausanne et je leur transmets des outils pour s’affirmer et se défendre, augmenter leurs compétences sociales, consolider leur estime de soi et leur confiance en eux.

L’apport du groupe est différent et les bénéfices quasi immédiats : entendre le vécu de l’autre, se reconnaître en lui/elle qui vit la même chose que soi, partager ses émotions et ses ressources, expérimenter des outils ensemble, faire des jeux de rôles, être sérieux et rire, et affronter la semaine en étant mieux armés.

Les enfants que nous avons accompagnés jusqu’à maintenant se sont vite intégrés dans le groupe. Déjà au bout de la 2ème rencontre. Ils participent, se réjouissent de l’atelier suivant, s’ouvrent au fur et à mesure, prennent leur place, et demandent à se revoir à l’issu du parcours. Ce que nous proposons à VIA. Car l’objectif n’est pas seulement de se retrouver pendant 6 semaines d’affilée et de se quitter ensuite, mais de créer des amitiés.

Je ne suis plus tout.e seul.e, l’autre vit la même chose que moi, je peux apprendre de mes pairs, en étant accompagné.e par des professionnels convaincus !

« Partager la douleur, c’est pouvoir guérir ensemble».